[Calendrier de l’avent] Calendrier de l’avent des dramas 2020 (1)

Calendrier de l’avent des dramas 2020
(partie 1) : jours 1 à 12

Hello ! nous arrivons à la fin de l’année 2020 et, pour célébrer l’approche de Noël mais aussi pour faire un bilan de cette année à Dramaworld, je participe au Calendrier de l’Avent mis en place depuis plusieurs années par Luthien du blog Lumière !
Ce sera ma 2ème participation mais la première fois sur le blog.
Tous les jours, je vais répondre à une question en lien avec mes dramas vus cette année (je ne parlerai pas de mes revisionnages qui ont été nombreux cette année, je me concentre sur mes nouveautés). Toutes les réponses seront dans cet article, il vous suffit de faire défiler.


Les autres participantes à ce challenge sont : Luthien – Twitter – Blog / Bouhoub – Twitter  / Jodie – Twitter – Blog / Grenat – Twitter / Sayu – Twitter – Blog / La Sentinelle – Twitter – Blog / Nono – Twitter / Angel – Twitter – Blog / Adry – Twitter / misslittlemonster – Twitter – Blog / El_ishaJ – Twitter / Mila – Twitter – Blog  / ChaHana – Twitter – Blog / idrilpalanen – Twitter – Blog / Nico – Twitter – Blog / Sandrine titesilve – Twitter – Blog / MinSooTae – Twitter – Blog / m-drama-girl – Twitter – Blog / Pomme juice – Twitter – Blog / Kiddo – Twitter – Blog / Charlieoeg – Twitter / bo0ya – Twitter blog / Carfax – Blog / Kalyani – Twitter – Blog / alikdream – Twitter  / JustB – Twitter – Blog / Mimijin – Twitter – Blog/ Katzina – Twitter – Blog / Littleangele – Twitter – Blog / Park Léna – twitter / Whitaeh – Twitter Blog / VaneSan – Twitter / Yunibulle – Twitterblog /Anaïs – Twitter / Busanblue – Twitterblog / Ilumys – twitter / Ethlenn – Twitterblog / Quenotte lapin – Twitter – Blog / kdramaTiti – Twitter /Sandrine –Twitter /  Tess – twitter / Roseline – twitter blog / Squeeze – twitter
(si je vous ai oublié, n’hésitez pas à me le dire pour que je vous rajoute)

JOUR 1 : Quel drama a été ton coup de cœur de l’année ?

On attaque directement avec la GRANDE QUESTION ! Quel a été mon drama coup de coeur ? J’ai bien sûr eu plusieurs gros coups de cœur cette année (j’en profite pour tricher 😉 ) : What did you eat yesterday ? – the Tale of Nokdu – Candy online (article) – When the weather is fine – 3 will be free – A piece of your mind – How to buy a friend – Do you like Brahms ? – Go ahead – The Victims’ game – The School Nurse files et Pegasus market et Nirvana in fire que je n’ai pas encore finis mais qui se présentent fortement comme de futurs coups de cœur.
Mais il y en a deux qui sont vraiment sortis du lot par les émotions qu’ils m’ont transmises. Il y a Project S : Skate our soul un drama thaïlandais sur le dépression et sur la passion du skate.
Et si je ne devais en retenir qu’un cette année, ce serait The Light in your eyes qui a été une énorme claque, que ce soit pour toute la gamme d’émotions que j’ai pu ressentir, allant des rires aux larmes (et cela très rapidement d’une scène à l’autre), pour son message, mais aussi pour l’intelligence de son scénario qui nous déstabilise et la qualité de sa réalisation. Un drama intense et bouleversant. (pour en savoir plus et comprendre ce qui m’a plus dans ces deux dramas, vous pouvez aller voir mon bilan dans lequel j’en parle plus longuement ici)

JOUR 2 : Si tu pouvais récupérer gratuitement la garde-robe d’un personnage d’un drama, de laquelle s’agirait-il ?

J’ai tout de suite pensé aux tenues de Jo Yi Seo (Kim Da Mi) dans Itaewon class. Son look très rock mais féminin avec sa veste en jeans, ses perfectos et ses Doc Martens, ou ses grands manteaux aux motifs tartan m’avait beaucoup marquée. Ce serait mon style, je pense, si je me préoccupais un peu plus de la mode. 😉

Mais le look qui me ressemble le plus et dans lequel je me sentirai le mieux, c’est celui de Seo Woo (Chae So Bin) dans A piece of your mind. Elle a un style simple, pratique (jeans, baskets, pull à capuche…) et cosy (gros pulls ou gilets bien doux – notamment ses gilets rouge et jaune 😍 😍 ), un style qui va très bien à son personnage chaleureux et simple. Vive les gros pulls et les jeans ! mais je garde les Docs de Yi Seo. 🤗

JOUR 3 : Quel duo d’acteurs a partagé la plus belle alchimie ?

Encore une question qui me donne envie de tricher ! 😅- et je crois que ça va être la cas avec beaucoup de questions (je suis trop faible 😂 ).
J’ai plusieurs duo d’acteurs qui me viennent en tête mais pour des complicités différentes : les amitiés dans Prison Playbook ou dans Search WWW, les couples choupis dans Do you like Brahms ? (Park Eun Bin et Kim Min Jae ) et My love, enlighten me (Eleanor Lee et Leon Leong) ou les « couples » caliente et sexys de 3 will be free (Mild, Tay et Joss) et Why ru ? (Zee et Saint 🔥🔥)…

Au final, j’ai choisi un couple qui allie le coté choupi et le côté sexy : dans They kiss again (la suite de It started with a kiss qui m’avait moins plu), les acteurs (Ariel Lin et Joe Cheng) ont une alchimie de dingue au point où on a vraiment une impression d’une réelle complicité et de vrais moments de couple. Mdrmagirl (son article) qui m’avait conseillé le drama m’a dit que les acteurs étaient amis et cela se sent. On a l’impression de réelles scènes de lit improvisées dans lesquels ils rigolent et sont tendres. Le reste du drama est souvent très excessif, dans la comédie et les situations, mais quand ils sont tous les deux, ça devient très réaliste. Je vous mets un exemple ici. Dans cette scène du premier épisode, la réalisation est très sobre (dans les 2 premières minutes), sans musique, sans effets de ralentis, de zoom et cette sobriété rend cette scène très réaliste et intense , je trouve. Et m’a donné à voir un des baisers les plus chauds de cette année.

JOUR 4 : Quel drama a proposé le scénario le plus novateur ?

Pour cette question, j’ai pensé à deux dramas, même si l’un d’eux me parait beaucoup plus novateur.
D’abord, le drama philippin Gameboys qui a été tourné pendant le confinement du pays et dont les scènes ont été réalisées par webcam, page des réseaux sociaux et messagerie… Mais finalement, est-ce vraiment le scénario qui est novateur ou plutôt la réalisation ? car en soi, c’est une romance, certes efficace et choupinette, mais, en soi, peu originale.

Au final, le scénario le plus novateur pour moi, cette année, c’est celui du drama coréen The School Nurse files. Il est complètement barré, décalé, WTF. Et j’ai adoré. Une malédiction dans une école, une infirmière qui peut voir les démons, les fantômes et autres présences surnaturelles… Rien de vraiment très original à première vue mais si vous donnez des formes de jellies ou de poulpies à ces démons, et que, pour les combattre, il faut un pistolet à billes et un sabre en plastique de magical girls…, vous avez un peu le ton complètement déjanté de ce drama (et je n’ai pas parlé des canards !). Et cela est magnifié par une OST superbe ! bref ! si vous aimez les histoires atypiques, je vous le conseille. (Pegasus Market se présente aussi comme un drama décalé et original, mais je n’ai pas encore vu assez d’épisodes pour le mettre ici).

JOUR 5 : Quel personnage avait le plus beau sourire ?

Voilà une question qui attaque une de mes faiblesses : le sourire ! J’ai été gâtée cette année et je vais sûrement en oublier.
Je me souviens du sourire de Park Bo Gum dans Reply 1988, mais j’avais dit que je ne parlerais pas de mes revisionnages. 😉
Il y a trois acteurs qui m’ont particulièrement séduit par leurs sourires, surtout que je les ai vus dans deux ou trois dramas chacun cette année : Kim Min Jae, Lee Jae Wook et Jung Hae In. J’ai énormément aimé leurs personnages et leur sourire a contribué à me les rendre encore plus « intéressants ».

Kim Min Jae, je l’ai vu dans deux rôles marqués par leur choupitude et leur douceur, des rôles d’hommes sensibles, solaires et respectueux : Seo Ji An dans Because it’s the first time (revisionnage) et Park Joon Young dans Do you like Brahms ? Son sourire est un véritable rayon de soleil.

Je pourrais dire la même chose pour les personnages de Lee Jae Wook que j’ai vu dans When the weather is fine et Search WWW dans lesquels il joue des personnages timides, maladroits et très attendrissants, au sourire rayonnant.

Jung Hae In joue des rôles plus matures et plus sombres dans A piece of your mind, Prison Playbook ou One spring night mais quand son visage s’illumine grâce à son sourire, le contraste est d’autant plus saisissant et c’est dur de ne pas succomber à son charme.

Pour les actrices, je retiendrais Park Eun Bin dans Do you like Brahms ?

ou Park So Dam dans Because it’s the first time.
Elles étaient, elles aussi, de vrais petits rayons de soleil. Et j’avoue que cette année, avec le contexte, j’avais besoin de douceur et de sourires chaleureux. Vive les choupinets et les poupettes souriant(e)s !! ❤


(et j’aurai pu rajouter Greg Hsu dans Someday or one day que je n’ai pas vu mais dont le sourire m’a particulièrement marqué sur Twitter en ce début d’année)

Jour 6 : Quel drama a été une déception ?

J’ai eu plusieurs déceptions cette année mais elles sont de deux types :

  • les dramas qui avaient tout pour être bons ou intéressants mais qui n’ont pas tenu leur promesse tel The King : Eternal monarch : de gros moyens pour une réalisation souvent bâclée (l’Entre-deux-mondes), un scénario bancal (incohérences, romance sans intérêt), un grand acteur qui a ici le jeu d’une robot. Bref une impression de « tout ça pour ça ! » (si vous voulez en savoir plus, voici l’article écrit en collaboration avec Bouhoub ici). Pour The King, je n’avais pas de grandes attentes parce que beaucoup de personnes l’avaient vu avant moi et en avaient été déçues. Donc ce ne sera pas le drama que je garderai comme ma plus grosse déception. Ce fut le cas également de The Scholar who walks the night.
  • les dramas dont j’attendais beaucoup voire énormément (suite, trailers prometteurs, affiches, avis dithyrambiques…) : ce ne sont pas des forcément de mauvais dramas, c’est juste que je m’attendais à autre chose, que j’en attendais trop, ou qu’ils n’ont pas répondu à mon attente. Ce fut le cas de la suite de Love By Chance que je n’ai pas encore finie mais que je trouve très molle et sans grand intérêt pour le moment, One spring night qui a été un coup de cœur pour beaucoup et qui avait tout pour me plaire au départ (atmosphère lente, réalisme, critique de la pression familiale ou sociétale vis à vis des mariages, personnage du héros en père très attachant et personnages secondaires intéressants). Mais j’ai eu beaucoup de mal avec les hésitations sans fin de l’héroïne que je n’ai pas appréciée et qui m’a rendu le visionnage difficile. Je pestais devant mon écran et j’avais envie de dire au héros de fuir… Bon heureusement, à la fin, ils ont eu des moments mignons et c’est mieux passé. Et ça reste un très bon drama très riche au niveau des thèmes traités.
Une affiche bien trompeuse…

Mais ma plus grosse déception de cette année a été Itaewon Class. Et tout ça à cause de l’affiche ! Regardez-là ! elle annonce quoi : une belle bande de potes, une histoire d’amitié, avec des personnages atypiques et des minorités peu voire pas représentées en Corée. Quelques chose de chaleureux, moderne et gai (ces couleurs !). Et au départ, ça partait vraiment très bien : dans le premier tiers, on nous présente ces personnages. Ils sont attachants, on a envie de connaître leur histoire. Mais très vite (trop vite) l’histoire se recentre sur la vengeance (j’étais passée complètement à côté d’elle, je regarde très rarement les trailers) et les personnages secondaires sont mis de côté pour ne servir que l’histoire principale du héros. Rajoutez à ça beaucoup trop de scènes larmoyantes, des incohérences au niveau des scènes d’action finales et vous me perdez complètement. Je suis restée énormément frustrée…

Jour 7 : Quel couple as-tu adoré ?

Cette année, j’ai été servie niveau couple « tout choupis » qui ont fait fondre mon petit cœur de chamallow. J’ai tout particulièrement aimé les couples chaleureux qui se respectent, qui se soutiennent, qui ne s’enferment pas dans des malentendus à rallonge, des couples qui COMMUNIQUENT ! Je pense aux couples de A piece of your mind ou Do you like Brahms ?

Mais dans ce registre, le couple que j’ai préféré, c’est celui de What did you eat yesterday ? Le drama parle de deux homosexuels qui sont en couple depuis un moment. Il ne nous présente pas les débuts du couple mais tout le quotidien et c’est quelque chose de rare dans les dramas. Shiro et Kenji sont très attentionnés et respectueux l’un envers l’autre. Ce couple est adorable. Ils ont quelques doutes, traversent quelques problèmes que tout couple vit, en plus de ceux liés à leur homosexualité. Mais ils peuvent s’appuyer l’un sur l’autre (autour d’un bon repas) et on en ressort avec le sourire. 😊

Petite mention spéciale au « couple » de 3 will be free pour sa tolérance et son soutien mutuel.

Jour 8 : Quel antagoniste as-tu préféré ?

J’ai très peu regardé de dramas avec des antagonistes cette année. L’année dernière j’avais hésité entre plusieurs « méchants » charismatiques, mais pour 2020, je n’ai pas de Grands méchants qui font frisonner.
J’ai pensé à quelques antagonistes plus discrets et moins spectaculaires :
Dans The Tale of Nokdu, j’ai beaucoup aimé l’antagoniste « surprise » (du coup, vous n’aurez pas son image pour ne pas spoiler). J’ai trouvé qu’il acquérait une certaine profondeur et une complexité quand il se révélait.

J’ai eu un coup de cœur pour l’antagoniste de Search www, la grande femme d’affaire qui essaie de tout régenter. Elle a une classe folle et beaucoup de charisme. J’ai aimé que ce soit une femme dans un rôle généralement trop attribué aux hommes.

Et je crois que les antagonistes que j’ai préférés, pour leur folie et leur charisme, sont Kang Eun Ran (Shin Eun Kyung) et son fils Lee Hyuk (Shin Sung Rok) dans The Last Empress. Je n’ai pas tout aimé dans ce drama au niveau scénaristique mais le travail des acteurs était exceptionnel et j’ai adoré détester ces deux personnages. Eun Ran est complètement barrée dans sa volonté de préserver son statut, dans sa volonté de nuire à l’héroïne et de tout contrôler. Elle ne lâche rien même quand elle sent qu’elle perd pied. Et n’hésite pas à écraser les autres sur son passage. On dirait une grande dame très élégante et tout à coup elle se transforme en petite fille qui fait un caprice. C’était fascinant à voir.
Lee Hyuk se révèle plus complexe et on alterne entre haine et amour pour ce personnage dont l’histoire se profile petit à petit (et j’avoue, surtout amour à la fin). Tout aussi fascinant.

Jour 9 : Quel drama t’a le plus fait pleurer ?

Si j’ai été très émue par plusieurs dramas (The effect, Prison playbook, What’s up, A piece of your mind, Victims’ game, Go ahead…) et que j’ai souvent eu les larmes aux yeux, il y en a vraiment eu deux qui m’ont particulièrement émus et fait pleurer pour des raisons complètement différentes. Je les ai déjà cités dan ce calendrier car ce sont mes deux plus gros coups de cœur cette année : The Light in your eyes et Skate our souls. Comme je vous ai déjà pas mal parlé du premier, je vais choisir le deuxième pour cette question.

Project S : Skate our souls est un drama thaïlandais qui parle de la dépression d’un adolescent et de sa découverte du Skate. Ce drama est novateur par son thème : la dépression (il aurait très bien pu avoir sa place dans la question 4) et dans sa manière de filmer les sensations et émotions d’une personne dépressive. C’est beau, émouvant mais aussi très dur à voir et très intense émotionnellement. J’ai fini certains épisodes en PLS. Les acteurs ont fait un travail exceptionnel, surtout James Teeradon, qui jouait le héros (Boo). Il transmettait toute une palette d’émotions. Je n’ai jamais eu autant envie de rentrer dans mon écran, pour prendre ce garçon dans mes bras et le consoler. Mais je vous rassure, ce drama est aussi rempli d’espoir. Un petit bijou qui ne vous laissera pas indifférent(e). (si vous voulez en savoir plus sur le drama et la dépression en Thaïlande, je vous conseille l’article de Child of Ghibli qui est très documenté)

Jour 10 : Quel drama t’a le plus fait rire ?

Peu de dramas me sont venus en tête pour cette question : j’ai pensé My boss my hero avec son humour surjoué à la japonaise et à Pegasus market pour son côté déjanté (mais je n’ai vu que 3 épisodes pour le moment). Au final, celui qui m’a offert les scènes de rires les plus fortes a été Prison playbook. Je suis très réceptive à l’humour de l’équipe (réalisateur et scénaristes). J’ai tout autant ri avec la série des Reply. Il y a un côté décalé à leurs dramas, les personnages sont atypiques et ils ont parfois des réactions « absurdes » ou « exagérées » qui sont très comiques. J’ai aimé le frère fan du héros (Kim Kyung Nam), les relations de Looney avec Captain Yoo ou Kaist, le côté « à l’ouest » du héros…

Jour 11 : Quel(le) acteur(rice) a été ta révélation de cette année ?

Chaque année, je découvre de nouveaux acteurs et 2020 n’a pas été une exception. Je ne regarde des dramas que depuis un peu plus de 4 ans et j’ai encore beaucoup d’acteurs/actrices à découvrir même parmi ceux et celles établi(e)s depuis longtemps à Dramaworld. J’ai découvert par exemple cette année une grande actrice coréenne qui a joué avec Bong Joon Ho : Kim Hye Ja. Dans The Light in your eyes, sa prestation est incroyable et son sourire illumine le drama. J’ai eu un gros coup de cœur pour cette actrice qui fait passer tellement de choses à travers son regard. De même pour l’actrice Ye Soo Jung ( Search www, A piece of your mind, Prison playbook, Do you like Brahms ?) qui est capable de jouer une grande variété de personnages (la femme d’affaire sans scrupule, la mère brisée…) ou Hu Ge dans Nirvana in fire qui joue tout en retenu mais fait passer énormément d’émotions dans ce rôle. Il a un grand charisme. Et Im Joo Hwan que j’ai découvert dans What’s up et qui m’a convaincu par son jeu très intense (et son sourire ^^)

J’ai aussi découvert le talent de certains acteurs ou certaines actrices que je n’avais pas vraiment « remarqué » tel Jang Dong Yoon qui ne m’avait pas laissé un grand souvenir dans School 2017 mais que j’ai beaucoup aimé dans The Tale of Nokdu. Il réussit avec brio à se déguiser en femme, sans tomber dans la caricature. Il est très crédible. Mais il l’est également dans les scènes plus intenses et dramatiques. C’est le cas également de Lee Da Hee que j’avais déjà vu dans The Beauty inside mais que j’ai vraiment adoré dans Search WWW.

Et enfin, j’ai découvert également les acteurs de How to buy a friend (Lee Shin Young et Shin Seung Ho), Lee Jae Wook (Search www, When the weather is fine) , Lee Kyu Hyung (Prison playbook), Joseph Chang (Victims’game) et le jeune James Teeradon (Skate our Souls). Leurs prestations m’ont bluffé et m’ont donné envie de voir leurs autres dramas et de suivre leur carrière.

Si je ne devais en garder qu’un ce serait James qui est tellement incroyable dans Skate our souls. Je sais, je me répète mais il était dur de ne pas en reparler pour cette question. Il m’a tellement époustouflé par son interprétation : il transmet par un regard ou par une position du corps tout le mal-être et le désespoir de son personnage mais aussi sa douceur et son innocence ou toute sa passion pour le Skate. Il a fait un gros travail de recherche en amont. J’espère qu’il trouvera d’autres dramas ou films à la hauteur de son talent.

Jour 12 : Pour quel personnage as-tu eu le plus de peine ?

Je ne vous reparlerez pas de Boo dans Skate our souls même si vous l’avez compris, il est celui auquel j’ai pensé en premier pour cette question.
Plusieurs autres dramas m’ont offert des personnages très émouvants qui ont réveillé mon instinct protecteur (qui est très fort chez moi). Les personnages principaux de Prison playbook m’ont, tour à tour, beaucoup ému et particulièrement deux personnages : Looney qui lutte contre sa dépendance à la drogue et un autre personnage que je ne peux pas citer car on n’apprend pas tout de suite son histoire. [spoiler] l’histoire du capitaine Yoo est très touchante et le fait qu’il soit le dernier à rester en prison, alors qu’il est innocent, m’a fendu le coeur. Il reste très courageux et fort face à l’injustice de la situation. D’ailleurs, se pose la question du fonctionnement système judiciaire coréen car il est quand même libéré un an après qu’ait été prouvée son innocence !!![fin du spoil]

Mais le personnage qui m’a le plus fait de peine est le personnage de Fang Yi Ren (Joseph Chang) dans Victims’ game. Il est un médecin légiste atteint du Syndrome d’Asperger. Il est rejeté de ses collègues et est un personnage très solitaire. Il est divorcé et n’a plus de liens avec sa fille. Jusqu’à ce qu’il commence à travailler sur une enquête qui semble liée à cette dernière. Fang Yi Ren et son amour pour sa fille m’ont énormément touché. Beaucoup de scènes sont très poignantes et j’ai souvent eu les larmes aux yeux.

[Lecture] The Pumpkin Autumn Challenge 2020

The Pumpkin Autumn Challenge 2020

Hello mes petits Citrouilles ! Je sors du domaine des Dramas pour vous parler aujourd’hui de Lecture, une de mes autres passions.

J’avais découvert l’année dernière le Pumpkin Autumn challenge du Terrier de Guimause (son sitesa vidéo youtube) mais trop tard pour y participer. Je suis très contente de pouvoir le faire cette année. 🙂
Le principe est simple : il faut lire des livres sur le thème de l’Automne du 1er septembre au 30 novembre. Voici une petite fiche explicative. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à cliquer sur le lien du Terrier de Guimause.

Ce qui m’a plu, c’est qu’il n’y a pas de grosses contraintes, on reste très libre dans le choix de ses livres grâce aux différentes sous-catégories. Et en même temps, ça m’a obligé à piocher dans les livres qui prenaient la poussière dans ma bibliothèque (et ils étaient nombreux). J’étais une très (mais vraiment) très grande lectrice avant la naissance de mes enfants et les débuts de mon travail de professeur des écoles mais ces 10 dernières années, j’ai très peu lu (par manque de temps dans un premier temps puis car je ne prenais pas ce temps-là, ayant perdu l’habitude…). Depuis le confinement (il faut bien qu’il ait eu quelques avantages), je me suis remise à lire. Mes enfants sont plus grands, j’ai arrêté mon travail de professeur pour travailler à la maison… le temps que je ne perdais plus dans les transports (2h30), je pouvais bien en consacrer une partie à la Lecture ^^. Je lis tous les jours 30 à 45 min au petit-déjeuner et le soir avant de me coucher (là, c’est variable selon ma fatigue). Bref, assez raconté ma vie ! Tout ça pour dire que je suis ravie de participer à ce challenge qui « m’oblige » à prendre du temps pour lire. 😉

Voici les différents thèmes :

Bien sûr, ceux qui me connaissent bien se douteront que je me suis enflammée et que j’ai vu les choses en très grand. Ma PAL (pile à lire) contenait 24 livres pour 12 thématiques en début de challenge pour arriver à 40 aujourd’hui (c’est à dire, en un peu moins de 10 jours) 😅. Mais j’ai alterné gros romans et livres plus courts (nouvelles, mangas, albums et romans jeunesse…). Je sais bien que je ne pourrai pas tout lire mais au pire, ça me laisse la possibilité de piocher selon mon envie du moment.

Si vous voulez voir ma PAL, cliquez ici.
Il y a quelques relectures (La petite Fadette, Harry Potter, Femmes qui courent avec les loups, La trahison des dieux – des lectures qui ont eu une grande importance à un moment de ma vie) mais la plupart sont des découvertes. J’ai pioché essentiellement dans ma bibliothèque mais j’ai fait 5 achats : 4 livres que j’ai trouvé sur un site de livres d’occasion et la suite d’un manga que je lis en ce moment (BL métamorphose). Ça reste raisonnable. 🙂

Je ferai régulièrement des articles « Bilan de lecture » (sûrement à la fin de chaque mois) pour vous partager mon avancée et de temps en temps, pour mes gros coups de cœur ou inversement, pour mes grandes déceptions (en gros, les livres qui m’inspirent), j’écrirai un article avec mon avis.

Et vous, participez-vous au challenge ? Avez-vous été plus raisonnables que moi en rédigeant votre PAL ?


Si vous avez des idées de livres rentrant dans cette thématique de l’Automne, d’Halloween, des Enchanteresses, n’hésitez pas à venir les partager en commentaire. Je bloque ma PAL pour cette année mais ça me servira pour l’année prochaine. Les thématiques pour lesquelles j’avais le moins de titres et qui pourtant m’intéressent beaucoup sont « Le rêve d’Aurore » et « Les écailles de Mélusine » (LGBTQIA+ et Féminisme). N’hésitez pas à me donner vos coups de cœur livresques dans ces genres-là. Je suis très preneuse !