[Manga] Trait pour trait

Trait pour trait : Dessine et tais toi !
de Akiko HIGASHIMURA

éditions Akata
date de parution : 2012 au Japon et 2020 en France
208 pages
genres : autobiographie, tranche de vie, comédie

Résumé de l’éditeur : Akiko Hayashi est lycéenne et elle habite dans la préfecture de Miyazaki. Très jeune, elle savait qu’elle voulait devenir dessinatrice de shôjo mangas et avait déjà fantasmé tout son plan de carrière : l’âge auquel elle enverrait ses premiers travaux aux éditeurs, l’âge auquel elle serait publiée, l’âge auquel son manga serait adapté en anime… Persuadée que son génie auto-proclamé suffirait à lui ouvrir toutes les portes, elle va pourtant être rattrapée par la réalité. Car en dernière année de lycée, sa rencontre avec un prof d’une petite classe d’arts à l’écart de tout, va violemment la ramener à la réalité. Ce professeur étrange, plutôt sévère et armé de son sabre en bambou, va profondément changer sa vie.

Mon Avis :
J’ai lu ce manga dans le cadre du Pumpkin Autumn challenge (icitwitter)

J’aime beaucoup la mangaka Akiko Higashimura qui, par son grand humour, ses thèmes traités et le style de ses dessins très expressifs, avait su me séduire dans Princess Jellyfish. On lui doit également une série très moderne et féministe Le Tigre des neiges (que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire). C’est avec plaisir que j’ai décidé de commencer sa nouvelle série autobiographique (en 5 tomes) : Trait pour trait.

Avec beaucoup d’autodérision et de sincérité, Akiko Higashimura parle de son adolescence, de sa passion pour le dessin, de son envie de devenir mangaka de Shojo et de sa formation artistique. Ce qui ressort beaucoup du manga, c’est son humour. La mangaka ne s’épargne pas et dresse d’elle-même un portrait ridicule mais touchant. Elle se présente comme une adolescente à l’égo surdimensionné, persuadée d’être une génie du dessin et elle en rigole avec nous. Finalement, ce fut sa rencontre avec un petit professeur d’Art de village sévère et exigeant qui va la faire redescendre sur terre. Pour passer les concours d’entrée aux Écoles d’Art, elle va devoir bosser… et sérieusement.
Ce manga, en tout cas, dans ce premier tome, est un hommage à ce professeur terrifiant qui a eu un impact énorme dans sa vie et sans qui, peut-être, elle ne serait pas celle qu’elle est aujourd’hui. Dans une narration à la première personne, la mangaka s’adresse aux lecteurs mais aussi à ce professeur et cela avec beaucoup de nostalgie et, semble-t-il, de regrets. Ce professeur qui est devenu comme un mentor n’a pas été tendre avec ses élèves : il était violent physiquement et verbalement. Les élèves finissaient souvent en larmes durant ses cours. Mais la mangaka a décidé d’en rire et nous avec, même si subsiste un léger malaise. Voilà une éducation “à l’ancienne” comme on ne les tolère plus (et à juste titre) maintenant ! J’étais choquée. Et en même temps, ce professeur est une personne complexe. Il fait preuve de d’attention et de douceurs à certains moments. Comme s’il était dur dès qu’il s’agissait d’Art mais redevenait lui-même, plus doux, dès que la formation artistique n’entrait plus en jeu… Un personnage complexe et intrigant qu’on hésite à aimer ou détester (tout comme la mangaka adolescente).


Ce manga est aussi très intéressant culturellement, on apprend beaucoup de choses sur le passage des examens au Japon et notamment pour rentrer dans les écoles d’Art.

Je veux vraiment insister sur le fait que ce manga est très drôle. Il y a des passages mémorables qui m’ont mis les larmes aux yeux, notamment les techniques de la mangaka pour réviser ses examens. Mémorables ! 😂

Comme vous le voyez, j’ai été séduite par ce manga drôle mais qui évoque également des sujets plus durs tels que le doute et les échecs. Je vous le conseille ! Et moi, il ne me reste plus qu’à commencer Le Tigre des Neiges et sa nouvelle série parue en France Tokyo Tarareba Girls


Avez-vous déjà lu ce manga ? L’avez-vous aimé ? Connaissez-vous cette mangaka ?

10 commentaires sur « [Manga] Trait pour trait »

    1. Je m’étais déjà beaucoup marrée avec Princess Jellyfish, avec ces portraits de femmes otakus complètement déjantées, et paniquées par la vie extérieure et surtout par les garçons.
      Tokyo Tarareba Girls sera sûrement mon prochain achat manga. Il me tarde de le lire. ^^

      J'aime

      1. J’ai lu hier le premier tome et j’en ai fait un article, pour moi c’est un énorme coup de cœur.
        Princess Jellyfish j’ai l’intégrale en anglais en demat que jai eu pour une bouchée de pain mais n’étant pas vraiment bilingue, je crois que j’y perds en confort de lecture. Lais je vais quand même le lire comme ça.

        Aimé par 1 personne

    1. Princess Jellyfish a longtemps été mon drama feel good: il me faisait énormément rire mais avec un côté très touchant.
      Ce 2ème essai avec Trait pour trait est concluant, je vais me faire tous ses mangas maintenant. ^^

      J'aime

  1. Cette mangaka, ça fait des plombes que je me dis qu’il faudrait que je la lise, et c’est toujours pas fait, argh. Princess Jellyfish, en particulier, me fait pas mal de l’oeil, et j’aime tous les dessins que je vois d’elle. Ton article fait sembler ce manga très intéressant mais également très divertissant donc je suppose que je l’ajoute à ma liste :’D

    Aimé par 1 personne

    1. Princess Jellyfish est mon manga doudou, très feel good, très drôle mais également touchant. Ces portraits de femmes otakus complètement décalées qui refusent tout contact avec l’extérieur et en particulier avec les hommes sont à mourir de rire. Je ne peux que te le conseiller. 🙂

      On retrouve ce côté décalé, drôle et touchant dans Trait pour trait. Si tu veux découvrir cette mangaka avec un manga plus court, tu as celui-là ou Tokyo Tarareba girls (amitié chez des trentenaires) que je n’ai pas encore lu mais dont j’ai lu beaucoup de très bonnes critiques. 🙂

      J’espère que tu auras un jour l’occasion de la découvrir et que tu y prendras autant de plaisir que moi. 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, Tokyo Tarareba Girls m’intéresse aussi 🙂 J’ai vu l’adaptation en Jdrama, et elle ne m’a pas *entièrement* convaincue, mais c’était sympa quand même, et je sais très bien qu’on ne peut pas juger un original à son adaptation, donc c’est sur ma liste aussi^^ (et puis j’ai quand même bien aimé le jdrama de toute faon)

        Aimé par 1 personne

        1. Je ne savais pas du tout qu’il y avait une adaptation (pour Princess Jellyfish oui). J’irai voir ça quand j’aurai terminé le manga 🙂
          Je te dirai ce que j’en pense quand je l’aurai lu ce qui ne devrait pas tarder (il fera parti de mon prochain achat mangas). 🙂

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s