[Tag] L’alphabet des dramas

L’alphabet des dramas

Enthousiasmée par l’article de Sandrine Silve (ici) d’après une idée de la youtubeuse Daejee (ici), j’ai décidé de me lancer dans mon alphabet des dramas. Le principe est simple : 1 lettre = 1 drama. Commençant par la lettre évidemment. Étant depuis peu à Dramaworld, ma liste de dramas n’était pas assez étoffée pour remplir toutes les lettres. Il me manquait 6 lettres mais plutôt que de les gâcher, j’ai repris l’idée des filles de Dramaic (ici) : utiliser des jokers et placer des dramas qui ne commencent pas par la lettre. J’avoue que ça m’a « sauvée » car je n’arrivais pas à me décider entre 2 voire 3 dramas pour une même lettre, et j’ai pu caser presque tous mes grands coups de cœurs ou dramas importants pour moi. Voici donc le résultat :

A.

Age of youth saison 1 et 2 – 2016 et 2017 : Ce drama en 2 saisons a été un gros coup de cœur. J’ai un gros faible pour les dramas chorales et les histoires d’amitié. On suit les aventures d’une bande de colocataires, toutes uniques en leur genre. Le drama aborde des petites histoires simples et légères mais évoque également des sujets plus durs. C’est très drôle mais aussi très touchant.

B.

Bad guys – 2014 : C’est un très bon thriller avec des acteurs charismatiques et une histoire bien ficelée. Le rythme est très prenant et intense, mariant parfaitement scènes d’action et scènes plus intimistes et psychologiques. On s’attache petit à petit aux personnages, ce qui n’est pas gagné au départ car ce sont des « bad guys » qu’on a sortis de prison pour résoudre des enquêtes. Le choix des acteurs y est pour beaucoup, ils sont tous impeccables dans leur rôle (Ma Dong Seok, Kim Sang Joong, Jo Dong Hyuk, Park Hae Jin et Kang Ye Won). C’est très intéressant de voir comment ils « apprennent » progressivement à travailler ensemble malgré leurs personnalités très fortes et comment ils s’apprivoisent petit à petit.

C.

Cruel city – 2013 : J’ai adoré ce drama, même s’il a quelques défauts dans la 2ème moitié. J’étais complètement conquises par les aventures du « Fils du docteur » (Jung Kyung Ho, je suis tombée amoureuse) au sein de la mafia et par les personnages secondaires : Madame Lee (Kim Yoo Mi), son ami Soo (Yoon Hyun Min) et surtout Safari (plus je découvre Choi Moo Sung et plus j’adore cet acteur). De l’autre côté, on a un flic (Lee Jae Yoon) qui veut venger la mort de sa fiancée et n’hésite pas à sacrifier la petite « sœur » de cette dernière. Ce drama est intense émotionnellement, avec des passages très touchants, des révélations et beaucoup de suspens. Et une romance (juste ce qu’il faut, pas envahissante, mais assez présente pour qu’on s’attache encore plus au héros).

D. Joker

A love so beautiful – 2017 : J’ai découvert les dramas scolaires chinois avec ce drama et ce fut un véritable coup de cœur. J’ai aimé l’atmosphère douce qui s’en dégageait. C’était mignon, tendre et touchant. Un drama feel good. J’ai aimé cette histoire d’amitié mais également cette belle romance. Même si depuis j’ai compris que ce genre reprend presque toujours les mêmes codes (clichés ?), et que c’est le cas aussi pour A love so beautiful, ce drama garde une valeur particulière pour moi en tant que 1er. Et je pense que malgré ça, il reste un des meilleurs du genre (je dois le revoir cette année pour confirmer mon ressenti, maintenant que j’ai vu beaucoup de scolaires chinois)

E. Joker

Go back couple – 2017 : Ce drama m’a laissé un grand souvenir. Il est à la fois très drôle et en même temps, très touchant. Un couple qui divorce se retrouve projeter plusieurs années en arrière, à l’époque de leur rencontre. Pleins de colères et de ressentiment, ils vont tout faire pour s’éviter et ne pas reproduire les mêmes bétises. Les acteurs principaux et secondaires sont superbes. (Dernièrement, j’en ai beaucoup parlé, j’ai revu quelques scènes et j’ai vraiment envie de le revoir !)

F.

Fight for my way – 2017 : J’ai un attachement particulier pour ce drama que j’ai vu au début de mon aventure de dramavore. Je n’avais vu jusque-là que des romances très clichées plus ou moins sympathiques (Boy over flower, Love in tokyo, Good Morning Call, the Heirs, She was Pretty…). Fight for my way s’est complètement démarqué. Il a un côté plus tranche de vie et réaliste. Pas de fils Chaebol, très beaux et intelligents, pas de gars parfaits et de prince charmants. Et pas de Cendrillon à sauver. Les 4 personnages qu’on suit ne sont pas parfaits, ils galèrent,… et du coup, ils sont tellement humains. Depuis, j’ai vu beaucoup de dramas tranches de vie dont les personnages sont des gens « normaux » mais à l’époque, il a été le premier et ce fut un gros coup de cœur. J’ai adoré le couple Dong Man et Ae Ra, leur amitié qui se transforme petit à petit en amour, leur complicité et leur attachement.

G.

Goblin – 2016 : Je sais que ce drama divise et qu’il n’est pas parfait mais personnellement, j’ai adoré. Peut-être parce qu’à ce moment, j’étais loin de tous réseaux sociaux et que je l’ai vu sans aucunes attentes. Je l’ai déjà trouvé très beau visuellement et il avait une belle atmosphère poétique. J’ai aimé les personnages et leurs relations, avec un gros coup de cœur pour la Bromance entre le Goblin et la Faucheuse. On aurait dit parfois deux sales gosses et ça contrastait avec leur statut. Derrière leurs disputes comme chien et chat, ils avaient un lien fort et affectueux. Ils m’ont beaucoup fait rire tous les deux et m’ont également touchée. Les deux romances ont fonctionné également avec moi. Ce drama m’a créé de belles émotions. Le problème de rythme est une des critiques qui revient souvent. Mais je ne me souviens pas de m’être ennuyée une seconde. Souvent, des petits détails suffisent à faire avancer une histoire et j’aime les petits détails. ^^

H.

Hello monster – 2015 : Hello Monster est un très bon thriller à l’intrigue bien ficelée. Je m’attendais à quelque chose de plus léger et j’ai été étonnée par sa complexité. Il ne laisse pas indifférent. Il nous bouscule car nous entrons dans la tête de psychopathes (est-ce qu’on nait psychopathe ou est-ce qu’on le devient ?) Ce drama m’a pris aux tripes. Les acteurs sont impeccables. Découvrir Seo In Guk après Shopping King Louie et Park Bo Gum après Reply 1988 dans lesquels ils jouent des personnages innocents et naïfs… le contraste était surprenant.

I.

It’s okay that’s love – 2014 : ce drama est un peu un ovni à Dramaland. Je le trouve vraiment à part. Je ne savais pas du tout qu’il parlait des troubles mentaux et de la psychanalyse et j’ai été très agréablement surprise. Mais je peux comprendre qu’il puisse dérouter. J’ai aimé voir la relation se construire entre Jae Yul (Jo In Sung) et Hae Soo (Gong Hyo Jin). Elle est très intense. Ils se réparent tous les deux. C’est très émouvant. J’ai aimé les personnages secondaires et l’amitié entre eux tous. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi cette affiche pour représenter le drama, plutôt que l’affiche originale. Si vous voulez une romance légère, passez votre chemin. Mais si vous voulez une histoire complexe et intense, souvent drôle mais surtout émouvante, je vous conseille ce drama.

J.

Just between lovers – 2017 : C’est encore une histoire de personnes qui se réparent. Kang Doo (Junho) et Moon Soo (Won Jin Ah) sont tous les deux des survivants de l’effondrement d’un centre commercial dans lequel ils ont perdus des proches. Une dizaine d’années plus tard, ils sont encore hantés par ce drame. Les deux acteurs que j’ai découverts dans le drama sont très bons dans ces rôles et réussissent à transmettre une grande palette d’émotions. Ils sont très mignons ensembles et très touchants. J’ai un peu décroché dans les derniers épisodes, au moment où le pathos était à son paroxysme, mais ça reste un très bon drama que je conseille.

K.

Kimi wa petto – 2017 : Je n’ai pas vu la version de 2003 mais j’avais lu le manga, il y a 15 ans environ. J’avais beaucoup aimé cette histoire et je trouve que cette version retranscrit bien les souvenirs que j’ai du manga. Surtout ne vous fiez pas au résumé et au côté à première vu « malsain » de cette histoire : Sumire héberge Takeshi chez elle comme animal de compagnie car il lui fait penser à son ancien chien. Ok, dis comme ça, c’est dérangeant, mais laissez une chance à cette histoire. C’est avant tout la rencontre de deux solitaires, qui ne se sentent pas bien dans ce que la société attend d’eux et qui réagissent différemment à cette pression : l’un en se rebellant et en vivant en marginal et l’autre en essayant de coller à cette image mais en étouffant. C’est une histoire de cohabitation mais surtout de la construction d’un foyer, où chacun peut être lui-même. C’est mignon et touchant.

L.

Light in your eyes – 2019 : Mon dernier grand coup de cœur. J’ai aimé la justesse et l’intelligence du scénario qui ne nous amène pas là où on pensait aller. Ce drama est déroutant, on est perdu, mais quand l’image finale se forme, on est heureux d’être sortis des sentiers battus. Il est très intense émotionnellement et on alterne fous rires et sanglots. Les acteurs sont tous magnifiques et ce fut une très belle découverte pour nombres d’entre eux. Ce drama est un petit bijoux et une magnifique leçon de vie.

M.

Mad dog – 2017 : Quelle affiche horrible ! Ne vous y fiez pas, ce drama est un très bon thriller, au scénario bien ficelé et au très bon casting. On suit une équipe d’enquêteurs de fraudes à l’assurance. En fil rouge, ils essaient de résoudre l’affaire du crash aérien dans lequel est mort la famille de leur chef (Yoo Ji Tae). Le scénario est efficace et nous tient en haleine : il y a beaucoup de suspens et de rebondissements. Les personnages sont très attachants et j’ai adoré suivre les différentes relations au sein de l’équipe. Nous avons le droit à une belle bromance mais également une romance, peu présente certes mais dans laquelle il y a une forte alchimie. Un drama efficace que je vous conseille.

N.

Nobuta wo produce – 2005 : J’ai vu récemment ce classique des dramas japonais. Je préfère prévenir que mon amour pour lui ne vient pas d’une passion pour Yamapi (que je ne connaissais absolument pas, comme tous les autres acteurs XD ) Ce drama a des défauts mais je l’ai adoré. Il a eu une résonance énorme en moi. J’ai adoré voir se construire cette amitié improbable entre les 3 héros. J’ai aimé les voir grandir et évoluer ensemble. Ce drama m’a beaucoup émue et m’a offert un de mes personnages dramatesques préférés : Kiritani Shuji (Kamenashi Kazuya). Ce n’est pas un héros lisse et « charmant » et c’est ce qui m’a plu. J’ai aimé sa complexité, son intelligence et sa manière de manipuler les autres pour être populaire, sans se rendre compte que c’est lui même qui s’est enfermé dans une image, au point qu’il ne sait plus qui il est vraiment. J’ai aimé son évolution et je l’ai trouvé très touchant. Dur de le résumer ici en quelques lignes (il me faudrait tout un article – à méditer…).

O.

One million stars falling from the sky – 2002 et The Smile has left your eyes – 2018 : J’ai du mal à dissocier ces deux dramas qui sont issus de la même histoire (l’un étant l’adaptation de l’autre). J’ai adoré les 2 mais chacun d’une façon différente. Ils ne m’ont pas apporté les mêmes choses, n’ont pas réveillé les mêmes sensations, c’est comme si c’étaient deux dramas différents. Il faut dire que les deux ont une manière très particulière de traiter l’histoire, ils n’ont pas la même atmosphère et les acteurs n’ont pas interprété de la même façon leur personnage. Kimura Takuya (Ryo) a un côté plus animal et Seo In Guk a un côté plus sombre. Tous les 2 sont inquiétants. Leur prestation est exceptionnelle et j’ai beaucoup aimé leur personnage. L’héroïne et son frère sont également interprétés différemment . Bref, deux dramas singuliers à partir d’une même histoire (avec deux fins différentes). Tous les deux sont très bons. Je pense que la version coréenne est plus accessible, déjà car plus récente mais aussi car la réalisation est plus « propre ». J’ai préféré la fin de cette version car la japonaise était « too much » à mon goût (non pas dans le fait de choisir cette fin mais dans le fait de la traiter de manière très mélodramatique). Néanmoins, je crois que j’ai quand même une légère préférence pour la version japonaise et le côté animal de Ryo. Le mieux est que vous regardiez les deux pour vous faire votre propre opinion. 😉

P.

Project S : Skate our souls – 2017 : J’ai eu un gros coup de cœur pour ce drama thaïlandais et il est pour le moment mon préféré pour ce pays. Il parle d’un sujet difficile, la dépression, et il le fait très bien. Que ce soit visuellement quand il essaie de rendre les émotions de Boo et les distorsions spatiales et temporelles dues à la maladie; ou que ce soit dans l’histoire de ce gamin qui essaie de retrouver le goût de vivre à travers le Skate. Au final, c’est surtout un beau drama sur la vie et l’amitié. Il m’a beaucoup touché. Les acteurs sont incroyables, surtout James Teeradon (Boo) qui arrivait par son corps recroquevillé et son regard à transmettre toute une série de micro-émotions. Et j’ai adoré le milieu des Skaters. Bon, je dois dire aussi que je ne suis pas très objective, car j’ai un goût très prononcé pour les films sur le Skate depuis mon adolescence. Je crois que si j’avais été plus audacieuse plus jeune, j’aurais été skateuse et que je vis par procuration cette passion à travers les films et ici ce drama. 🤗

Q. Joker

Moment at eighteen – 2019 : J’ai beaucoup aimé ce drama scolaire. Autant les scolaires chinois sont souvent emprunts de douceur et de nostalgie, autant les scolaires coréens sont souvent durs et évoquent des sujets tels que le harcèlement, la pression scolaire et celle des parents, les pots-de-vin… On retrouve tout ça dans ce drama mais aussi de la douceur à travers la rencontre des deux personnages principaux, Jun Woo et Soo Bin, et de leurs premiers émois amoureux. Il y a aussi de belles amitiés… Ce drama est à la fois doux et dur. Il est surtout très touchant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Jun Woo qui est discret et timide, c’est un observateur, mais il se révèle au final très fort et solide. Le casting est impeccable autant chez les lycéens que chez leurs parents et professeurs. Une belle réussite !

R.

Reply 1988 – 2015 : Ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés de le retrouver là. C’est mon drama préféré, vu déjà 3 fois (une fois par an). C’est un drama magnifique sur la vie d’un quartier à travers 5 familles et sur l’amitié, que ce soit celle des parents et celle des enfants. Il m’émeut comme peu d’autres dramas ont réussi à le faire. Mais il me fait aussi beaucoup rire. Que ce soient les parents et les enfants, tous les personnages sont atypiques et haut en couleur. Ils se retrouvent dans des situations souvent cocasses. Ils sont tous très attachants. J’aurai aimé vivre dans ce quartier, avec ces amis, et il est toujours très difficile pour moi de les quitter. La dernière scène est juste magnifique et me serre le cœur à chaque fois, car je dois les laisser partir et il reste en moi une sensation de vide. (Reply 1997 est aussi un merveilleux drama dans lequel on retrouve de sacrés personnalités et une belle amitié)

S.

School 2013 – 2012 : j’aime la série des School et je conseillerais les 3 saisons car les histoires sont totalement différentes. J’ai une légère préférence pour la version 2013 qui suit les professeurs un peu plus que les élèves. Je l’ai vu il y a longtemps déjà (et il faudrait que je le revois) mais je me souviens d’un drama très touchant qui évoque des sujets scolaires difficiles. L’histoire se passent dans l’un des pires lycées de Séoul au niveau des résultats. Débarquent alors deux nouveaux professeurs, une plus idéaliste (Jang Na Ra) et l’autre plus blasé (Choi Daniel), aux méthodes complètement différentes. Ils vont essayer de faire progresser les élèves et de sauver ceux qui « décrochent ». C’est l’un des premiers rôles principaux des tout jeunes Kim Woo Bin et Lee Song Juk, qui vont nous offrir une très belle Bromance.

T.

Tunnel – 2017 : Ce drama est mon policier préféré. Tout fonctionne à la perfection : la réalisation est belle, le scénario est intelligent et bien ficelé, le rythme est intense et sans aucun temps morts, les acteurs autant principaux que secondaires sont incroyables… Je n’ai jamais été autant prise dans un drama. J’étais à fond. J’ai couru avec les personnages, j’ai pleuré et ris avec eux, j’ai eu peur pour eux… Tunnel est un drama très intense que ce soit au niveau du rythme et des émotions. Un gros coup de cœur !

U.

U prince : crazy artist – 2017 : Ce drama court thaïlandais n’est pas sans défauts, mais j’ai adoré suivre les aventures de Mel l’intello et de Hippy le rocker. Dis comme ça, cela fait très cliché, mais tous les 2 n’ont pas les stéréotypes de leurs « clichés ». Hippy est loin du Bad-boys arrogant et Mel a un petit grain de fantaisie. Ce drama est une romance choupinette, très mignonne et sans prise de tête. J’ai aimé la complicité entre les deux. Je pense aussi que j’aime beaucoup ce drama car je me suis reconnue dans le personnage de Mel par beaucoup de côtés et que, à son âge, j’aurai adoré avoir une romance avec un membre d’un groupe de rock. 😉 (Par contre, dans la série des U Prince, je vous déconseille très fortement Handsome cowboy et je ne vous conseille pas les autres)

V. Joker

Hormones saison 1 et 2 – 2013 : Ce drama m’a rappelé les séries scolaires que je regardais adolescentes (Les années collèges, Hartley, ou plus récemment et plus déjantée la série britannique Skins) : il évoque des thèmes comme le sexe, la drogue, l’homosexualité, l’alcool, les premiers émois amoureux, les premières fois… Chaque épisode se concentre sur un ou deux personnages et racontent leur histoire. C’est assez réaliste pour qu’on se dise qu’on a déjà vécu certaines de ses situations. Ce sont des histoires crédibles d’adolescents. Il y a des histoires touchantes, d’autres moins, des personnages auxquels on s’attache, d’autres non. Ce drama est tranche de vie dans le sens où on ne suit qu’une partie de leur histoire, en sachant, comme dans la vraie vie, que l’histoire continue sans nous. (Il y a une saison 3 que je n’ai pas vue encore, avec de nouveaux personnages)

W.

When we were young – 2018 : Ce drama est une perle. J’ai beaucoup d’amour pour lui et il m’habite depuis 6 mois, comme a pu le faire Reply 1988. C’est encore un drama scolaire chinois mais il se démarque vraiment de ceux que j’ai vus jusque-là. Il a quelque chose en plus. C’est un drama sur la famille et sur l’amitié. Il est tendre et doux mais en même temps il évoque des thèmes durs. J’ai aimé les différentes relations qui se créent entre les adolescents, entre eux et leur famille (un gros coup de cœur pour Hua Biao et sa grand-mère). Ces adolescents ont des personnalités assez hautes en couleur, et ils se retrouvent souvent dans des situations cocasses. Il est très drôle mais aussi vraiment touchant. J’ai eu beaucoup de mal à quitter cette bande d’amis, tout comme Reply 1988, mais là où ce dernier nous donnait un aperçu de ce qu’ils seraient adultes, dans When we were young, nous restons frustrés. J’aurai adoré une autre saison ou un nouvel épisode qui nous les montrent 5 ans plus tard. J’en veux encore !!!

X. Joker

The Tale of NokDu – 2019 : Le seul historique de ma liste et je me doute qu’il doit y en avoir des meilleurs du point de vue « historique » justement. Mais c’est un genre que je connais peu et NokDu est le meilleur que j’ai vu jusque-là. Déjà, il est très beau visuellement. Chaque plan et décor sont travaillés avec énormément de soin et le rendu est incroyable. J’ai dû faire plus d’un millier de captures d’écran. Les acteurs principaux et secondaires sont tous impeccables (il y a un casting assez incroyable). Bravo à Jang Dong Yoon qui arrive à être très drôle en femme, sans jamais tomber dans le ridicule et le sur-jeu ! Les personnages sont tous travaillés avec soin et il y a de sacrés personnalités. J’ai eu plusieurs gros coups de cœur notamment pour le Second Lead qui est beaucoup plus complexe que ce qu’il laissait présager au départ. J’ai adoré toute la première partie qui se passe dans le village des veuves. Elle est très drôle. J’ai aimé cette communauté de femmes fortes et solidaires mais également les Gisaengs (courtisanes) qui les soutiennent. La romance est très mignonne. La 2ème partie est plus politique et plus sombre et offre aussi son lot d’émotions. Nokdu est un drama efficace et très prenant.

Y.

Your honor – 2018 : J’ai failli abandonner le drama au bout de 2-3 épisodes car je n’accrochais pas du tout au jeu (ou plutôt « sur-jeu ») de Yoon Shi Yoon, qui n’allait pas du tout dans le contexte « sérieux » du reste du drama. Mais comme j’abandonne rarement, je me suis accrochée… et j’ai bien fait. J’ai aimé ce drama, malgré les clichés et les facilités scénaristiques. Yoon Shi Yoon se calme petit à petit pour devenir plus fin, moins exubérant, et pour laisser parler des émotions « vraies » (même s’il garde toujours sa tête de sale gosse… mais il était mimi). Il devient un personnage très touchant. Et il est impeccable également dans le rôle de son jumeau rigide et posé. J’ai beaucoup aimé l’actrice Lee Yoo Young et son personnage très délicat et introverti. Leur duo a merveilleusement fonctionné avec moi. J’ai trouvé vraiment très touchant leur relation et la scène finale m’a donné des papillons dans le ventre. Les autres acteurs sont impeccables et toute la partie « intrigue » m’a intéressée.

Z. Joker

Allez, je triche : les dramas que j’aurai voulus mettre dans cet alphabet…

Weightlifting Fairy Kim Bok Joo – 2016 : une des romances les plus choupis et un drama « bonbon ».
Because it’s the first time – 2015 (8 ep.) : une belle bande de potes et une fin surprenante pour DramaLand.
Because this my first life – 2017 : une romance étonnante qui commence à l’envers, entre deux solitaires.
What did you eat yesterday ? – 2019 : un tranche de vie autour d’un couple homosexuel et de la nourriture.
He is psychometric – 2019 : un thriller intense émotionnellement.
Let’s eat 1 et 2 – 2013 et 2015 : des romances et beaucoup beaucoup de nourriture…

Et Save me, Romantic doctor teacher Kim, 3 will be free… il y en a trop !!! 😱😱😱

Bilan de l’alphabet :

Comme vous l’avez vu, mon alphabet est essentiellement composé de dramas coréens : seulement 3 dramas japonais, 2 chinois, 3 thaïlandais et 0 taïwanais. Mais je regarde depuis 1 an seulement les dramas de ces pays et il me reste beaucoup de perles à découvrir. Ce sont aussi (hormis 2) des dramas produits dans la dernière décennie.
Les genres qui reviennent souvent sont : les thrillers/policiers, les romances et les scolaires mais je crois que l’élément qui est le plus présent et auquel je suis le plus sensible (je m’en rends compte de plus en plus), c’est l’amitié que l’ont retrouve d’une manière importante dans les Reply, Age of youth, Nobuta, When we were young et Because it’s the first time mais qui est présent également dans Fight for my way, A love so beautiful, Moment at eighteen, Hormones, Mad dogs, Tunnel, Go back couple, Skate our souls.
Enfin, plus discrètement, on retrouve plusieurs dramas nostalgiques (retour dans le passé) : Reply, Go back couple, When we where young, Tunnel.

Je me demande si dans 5 ans ou même 2 ans, mon alphabet aura le même tête. Si mes coups de cœur de maintenant, resteront aussi importants pour moi dans le futur…. Prenons rendez-vous dans 2 ans ! 😀

Et vous, quels dramas mettriez-vous dans votre alphabet ?
N’hésitez pas à me partager votre alphabet en commentaire ou à le faire sur votre site. Je suis très curieuse de connaitre vos goûts.

5 commentaires sur « [Tag] L’alphabet des dramas »

  1. Merci pour ta liste, c’est toujours très plaisant de te lire. Je ne regarde pas autant de dramas sur l’amitié et les années lycées que toi, donc il y en a un certain nombre que je ne connais.

    Mais nous avons en commun It’s okay that’s love et ça c’est merveilleux! Parce que le pouvoir de Jo In Sung est merveilleux. Ainsi que Gong Hyo Jin et cette scénariste (regarde ses autres dramas, ça vaut la peine)

    Dans ta liste, j’ai vu Age of youth (que j’ai bien aimé, je n’ai vu que la saison 1), Cruel city (j’ai pris mon pied, comme toi, Jung Kyung Ho is so hot!), Fight for my way (sympa), Goblin (je ne le mets pas dans mes préférés mais oui il m’a divertie et comme beaucoup de monde j’ai beaucoup aimé la bromance), It’s okay that’s love (oui j’aime le citer plusieurs fois, le top du top), Mad dog (alors j’avoue que je n’ai pas adoré, je le trouvais trop prévisible, je suis difficile c’est pour ça), Nobuta (ça remonte à loin mais j’ai un bon souvenir, super trio d’acteurs), One million stars from the sky (la version japonaise uniquement, parce que Kimu forever, j’ai beaucoup aimé, et du coup la version coréenne m’intrigue), Tunnel (je n’ai vu que le début, je crois que je suis la seule personne au monde à ne pas avoir accroché, je ne sais pas trop pourquoi), The tale of Nokdu (très chouette, surtout la première partie, Jang Dong Yoon en femme est merveilleux. 2e partie plus classique mais bien), Kim bok joo (très sympa, j’ai passé un bon moment) et 3 will be free (pas un coup de coeur mais gros fan service par contre!)

    Beaucoup de tes coups de coeur sont, comme tu le dis si bien, liés au fait que c’étaient tes premiers et c’est vrai que ça compte beaucoup. J’ai hâte de voir ton nouveau classement quand tu auras vu plus de dramas. Je suis très intriguée de voir ce que tu penseras des gros dramas historiques quand tu en auras vus. Alors rendez-vous dans deux ans, voire dans un an!

    De mon côté, j’ai envie de tenter Reply 1988, même si ce n’est pas particulièrement mon style de base, je suis cruieuse, car il est considéré comme le meilleur des Reply et aussi tu le vends très très bien. Je suis aussi très tentée par The light in your eyes. Et peut-être d’autres encore, mais déjà ceux là pour commencer. A suivre!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ❤️

      Je vais me pencher sur la filmographie de la scénariste de It’s okay. J’ai déjà Live et Dear my friends (grâce à toi) dans ma liste. Oui ! In Sung est merveilleux ! et Jung Kyung est hot ! et Kimu forever ! 😉
      Merci de m’avoir fait découvrir plusieurs dramas historiques plus longs. Il ne me reste plus qu’à les regarder. je finis celui que je suis en train de regarder pour un challenge et qui est mauvais (The Scholar who walks the night) et je lance Six Flying Dragons ou Nirvana in fire. RDV dans un an pour mon bilan « dramas historiques » 😀

      Je suis contente de t’avoir donné envie de voir Reply 1988 et The Light in your eyes. Pour Reply, ça va être sympa de voir quelques épisodes ensemble. J’espère que tu succomberas au charme des Ajummas…(je croise les doigts)^^

      J'aime

    1. Merci Melissa ❤
      La drama box est une super idée et j’aime le fait d’utiliser un code couleur comme tu le fais car selon l’humeur, on ne veut pas forcément voir la même chose.
      Je suis contente de t’avoir donné envie de voir la plupart des dramas dont je parle. Ce sont mes bébés donc je suis toujours heureuse de les faire découvrir (on dirait que c’est moi qui les ai écrits ou réalisés 😂)

      Partage nous tes tirages de la drama box sur Twitter !

      J'aime

Répondre à Aigo Ajumma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s